SPUQ
 

Conventions collectives
Convention des maîtres de langue
signée le 13 février 2017, en vigueur jusqu'au 31 mai 2018

Retour à la table des matières PDF Télécharger la version complète en PDF

Article 22
Traitement

22.01

a) Échelle de traitement

 

a) Échelle de traitement en vigueur au 1er avril 2016 (incluant la Politique salariale du gouvernement ou PSG : 1,5 %)

Échelons   Taux au 1er avril 2016

0                        67 501
1                        69 187
2                        70 572
3                        71 982
4                        73 422
5                        74 890
6                        76 388
7                        77 916
8                        79 475
9                        81 065
10                      82 686
11                      84 337
12                      85 181
13                      86 033
14                      86 894
15                      87 764
16                      88 641
17                      89 526
18                      90 420
19                      91 328
20                      92 239
21                      93 162

 

b) Échelle de traitement en vigueur au 1er avril 2017 (échelle du 1er avril 2016 majorée de 1,75 %, Politique salariale du gouvernement.

0                       68 691
1                       70 398
2                       71 807
3                       73 242
4                       74 707
5                       76 201
6                       77 725
7                       79 280
8                       80 866
9                       82 484
10                     84 133
11                     85 813
12                     86 672
13                     87 539
14                     88 415
15                     89 300
16                     90 192
17                     91 093
18                     92 002
19                     92 926
20                     93 853
21                     94 792

 

c) Échelle de traitement en vigueur au 1er avril 2017 (échelle du 1er avril 2017 majorée de 1 %.

0                       69 378
1                       71 102
2                       72 525
3                       73 974
4                       75 454
5                       76 963
6                       78 502
7                       80 072
8                       81 674
9                       83 308
10                     84 974
11                     86 671
12                     87 538
13                     88 414
14                     89 299
15                     90 193
16                     91 094
17                     92 004
18                     92 922
19                     93 856
20                     94 792
21                     95 740

22.02

Majoration des salaires et de l’échelle salariale

À compter du 1er avril 2010, l’échelle de traitement des maîtres de langue doit permettre que son 21e et dernier échelon corresponde en tout temps à au moins 68,24 % du 21e et dernier échelon de la catégorie IV de l’échelle de traitement des professeures, professeurs.

L’échelle de traitement est ainsi majorée d’un pourcentage de 1 % au 1er avril 2016. Cette majoration sera versée dans les quatre-vingt-dix jours (90) jours de la signature de la convention collective.

L’échelle de traitement est ainsi majorée d’un pourcentage de 1 % au 1er avril 2017.

22.03

Entrée en vigueur de la majoration

La majoration des traitements et de l’échelle de traitement est effectuée dans les délais indiqués à la politique salariale des secteurs public et parapublic ou, lorsque de tels délais ne sont pas prévus, au plus tard trois (3) mois après que cette politique salariale ait été rendue publique.

22.04

Règles de calcul des années d’expérience

Le nombre d’années d’expérience est calculé pour toutes, tous les maîtres de langue selon les règles suivantes :

1. Aucune expérience n’est retenue avant l’obtention du premier diplôme de 1er cycle.

2. Toute année d’expérience d’enseignement pré-collégial ou collégial, d’enseignement universitaire, et d’activités professionnelles reliées au travail d’enseignement des langues compte pour une année d’expérience.

3. Les années passées aux études en vue de l’obtention d’un diplôme de 2e cycle ou d’un diplôme de 3e cycle sont considérées comme des années d’expérience aux fins de l’application de cet article selon la comptabilisation suivante :

- pour la, le maître de langue qui détient une maîtrise ou un diplôme de 2e cycle, la durée réelle des études jusqu’à concurrence de deux (2) années d’expérience;

- pour la, le maître de langue qui a terminé une scolarité de Ph.D. ou de doctorat de 3e cycle, la durée réelle des études jusqu’à concurrence de deux (2) années d’expérience;

- pour la, le maître de langue qui détient un Ph.D. ou un doctorat de 3e cycle, un maximum de cinq (5) années d’expérience (incluant les années allouées pour le 2e cycle et la scolarité de doctorat).

Cependant, si durant une ou plusieurs de ces cinq (5) années, la, le maître de langue a acquis de l’expérience telle que définie au paragraphe 22.04.2, on lui reconnaît également cette année ou ces années.

4. L’expérience d’une même année ne peut être comptée deux (2) fois.

5. L’arrondissement du nombre d’années d’expérience se fera à l’entier supérieur ou inférieur selon que la partie fractionnaire est supérieure ou égale à 0,5, ou qu’elle est inférieure à 0,5.

6. L’établissement de l’équivalence de diplôme n’est en aucun cas et en aucune manière sujet à la procédure normale de règlement des griefs.

Dans le cas où une équivalence de diplôme est contestée par une, un maître de langue, une, un arbitre choisi par le Syndicat et l’Université sera appelé à statuer sur cette équivalence. Sa sentence arbitrale est sans appel.

Une fois la sentence rendue, le traitement de la, du maître de langue doit être modifié, s’il y a lieu, conformément à l’échelle de traitement prévue à la convention collective.

7. Les frais inhérents à l’arbitrage prévu à la présente clause sont partagés également entre les parties.

22.05

Règles d'intégration dans l'échelle de traitement

1- La nouvelle, le nouveau maître de langue est intégré dans l’échelle à l’échelon qui correspond au nombre d’années d’expérience calculé selon la clause 22.04. Cette personne est classée sur réception de toutes les pièces officielles pertinentes ou des attestations assermentées versées à son dossier.

2- L’avancement d’un échelon correspond à une année complète d’expérience universitaire.

3- L’avancement d’échelon a lieu le 1er juin de chaque année, sauf si le dernier échelon a été atteint.

4- La, le maître de langue qui remet à l’administration une attestation officielle (ou à défaut un affidavit) d’une scolarité nouvellement acquise est reclassé dans le mois suivant la réception dudit document par la directrice, le directeur du Service du personnel enseignant.

Règles d’intégration dans l’échelle de traitement

22.06

Le versement du traitement en vingt-six (26) paiements est effectué par dépôt bancaire dans l’établissement choisi par la, le maître de langue.

22.07

La directrice, le directeur de l’École reçoit une prime dont la valeur annuelle est de 6 540,19 $ au 1er avril 2016. Cette prime est majorée selon les paramètres salariaux de la politique salariale du gouvernement dans les secteurs public et parapublic aux dates qui y sont prévues.

La directrice, le directeur de regroupement linguistique reçoit une prime dont la valeur annuelle est de 68,24 % de la prime versée à la directrice, au directeur de l’École.



Coordonnées

Adresse postale :
C.P 8888
Succursale Centre-ville,
Montréal, Québec, H3C 3P8

Adresse géographique :
1255, rue Saint-Denis
Bureau A-R050
Pavillon Hubert-Aquin

Téléphone : (514) 987-6198
Télécopieur : (514) 987-3014
Courriel : spuq@uqam.ca
© Syndicat des professeurs et professeures
de l'Université du Québec à Montréal